Outiller la transition agricole

Texte par Tracey Lindeman

 

Être cultivateur est un travail difficile. Nos outils n'ont pas à rendre la tâche plus difficile.. En fait, comme les civilisations anciennes et indigènes nous l’ont appris, l’outil est l’extension de l’humain dans sa quête de progrès. C'est pourquoi la renaissance de l'artisanat pour les outils agricoles ne pouvait pas arriver à un meilleur moment.  

 

 

***

Située dans la région du Centre-du-Québec, l’entreprise spécialisée dans la vente d’équipements de pelouse et jardin a été fondée il y a plus de 50 ans par Clovis et Yvette Thivierge, les parents de Benoît. Si elle est maintenant le fournisseur des outils de Growers & Co., la compagnie fournit depuis longtemps l’équipement nécessaire à un grand nombre d’entreprises maraîchères partout à travers le Québec. Aujourd’hui, ce sont les deux fils qui ont pris la relève de l’entreprise familiale et en assurent le succès : Benoît, le concepteur, et Martin, le soudeur.

Ingénieux. Un qualificatif qui revient immanquablement pour décrire les Thivierge. Ce ne sont pas des « patenteux », mais bien des ingénieux; il y a du vrai génie dans leur travail. Ils sont dotés d’aptitudes créatrices qu’on retrouve chez très peu de gens.

Ils peuvent partir d’une étincelle, d’une simple idée, puis concevoir quelque chose d’unique et d’innovateur. D’un vague concept, ils arrivent à fabriquer un produit final qui sera reproduit et vendu pour améliorer le quotidien de milliers d’individus. Et, tout ça ne serait pas possible s’ils n’étaient pas aussi des travailleurs acharnés. Ils passent des heures à conceptualiser, façonner, souder, marteler, puis mettre à l’essai, tester, réimaginer, et retourner à l’atelier, encore et encore.

« Il y a quelque chose de viscéralement satisfaisant dans le fait de posséder des beaux outils. Comme si ça activait une zone de fierté en nous. Je me souviendrai toujours des vendredis où, plus jeune, sitôt débarqué de l’autobus scolaire, j’allais rejoindre mon père dans son garage pour le regarder nettoyer ses outils et l’aider à les replacer méticuleusement dans son coffre », me confie Benoît.

L’Homme a probablement toujours entretenu un lien étroit avec ses outils. Pour se réchauffer, se loger et, plus que tout, pour se nourrir, l’outil est l’extension de l’humain dans sa quête de progrès. D’ailleurs, il est intéressant de penser que chaque corps de métier développe ses instruments pour l’accompagner dans sa pratique. La qualité de notre outil est indissociable du plaisir qu’on peut éprouver à exercer l’activité pour laquelle il nous accompagne. L’outil peut faire la différence entre une bonne et une mauvaise journée, une bonne et une mauvaise saison. Posséder les bons outils va effectivement directement contribuer au succès d’un maraîcher. La famille Thivierge croit fermement en ce principe et s’efforce de le laisser transparaître dans chacune des sphères de leur entreprise afin que leurs outils soient toujours gages de solidité, de qualité et de durabilité.


Il y a fort à parier que cette immersion directe en agriculture pour Benoît deviendra un terreau fertile pour de l’innovation à venir... et ça tombe bien, puisqu’on a une transition agricole à outiller !